Mise en œuvre de la Constitution

«Nécessité pour réaliser les prochaines élections»

Publié le : 20 janvier 2014 - MAP

  • Bakkoury_Constitution_G1.jpg
  • Bakkoury_Constitution_G2.jpg

«Le succès des échances futures, tributaire de la mise en œuvre des dispositions de la nouvelle Constitution» Mustapha Bakkoury, secrétaire général du PAM

Le succès des prestations et échéances futures dépend de la mise en œuvre des dispositions de la nouvelle Constitution, notamment le chantier de la régionalisation avancée, a souligné, dimanche à Casablanca, le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Mustapha Bakkoury.

S'exprimant à l'ouverture des travaux du congrès provincial du parti, organisé à la préfecture Moulay Rachid-Sidi Othmane sous le thème «La démocratie sociale au service du développement local», Bakkoury a indiqué que la mise en œuvre de la régionalisation avancée est une nécessité pour réaliser les prochaines élections régionales et locales, notant qu'il faudra relever certains défis avant d'accéder à une nouvelle étape du processus démocratique.

Bakkoury n'a pas manqué d'expliquer qu'à présent, le défi serait de construire des villes dignes d'un cadre de vie décent qui stimule la créativité dans divers domaines, soulignant que «les villes du Royaume ont besoin d'avoir les caractéristiques de la vie civile telles que reconnues mondialement, sans marginalisation des zones rurales et montagneuses».

Evoquant le contenu du discours royal prononcé à l'occasion de l'ouverture de la nouvelle année législative, Bakkoury a ajouté que la région du Grand Casablanca a besoin de réexaminer la relation entre les organes élus, les autorités et le reste des acteurs locaux et régionaux et ce, pour identifier les responsabilités avec un esprit de citoyenneté et de responsabilité.

Pour sa part, le secrétaire général régional du PAM, Salaheddine Abou El Ghali, a souligné que l'organisation de ce congrès s'inscrit dans le cadre d'une série des congrès organisés au niveau de la région dans le but de parachevr les structures du parti, s'ouvrir sur les compétences, notamment dans les rangs des femmes et des jeunes, qui donneront un nouveau souffle au parti et contribueront à l'amélioration de sa performance au niveau local.

Et d'ajouter que le parti est conscient de la taille de sa responsabilité en ce qui concerne la gestion des affaires locales surtout qu'il gère quelque 11 collectivités en plus de sa présidence de plusieurs conseils des préfectures et provinces dans la région du Grand Casablanca, chose qui amène le parti à s'intégrer dans une nouvelle dynamique basée sur le renforcement des structures et la mise en place d'organes parallèles et sectoriels à même d'apporter une valeur ajoutée au travail du parti au niveau de la région.

A rappeler que c'est le 6e congrès au niveau de la région après les congrès provinciaux que le parti du PAM avait organisé à Hay Hassani, Mediouna, Aïn Chok, Sidi Bernoussi et Aïn Sébaa.   

Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

L'essentiel de l'actualité

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres

Jeux & divertissements

Mots-fléchés
Sudoku

Sondage

Pensez-vous que le prochain entraîneur des Lions de l'Atlas aura assez de temps pour préparer une équipe compétitive?

Résultat »