500 imams maliens formés au Maroc

«Renouvellement des liens spirituels entre les deux pays»

Publié le : 21 septembre 2013 - MAP

Formation_Imams_Maliens.jpg

«L'accord en matière de formation des imams maliens, un renouvellement des liens spirituels entre les deux pays», Ahmed Toufiq

L'accord signé vendredi à Bamako entre le Maroc et le Mali en matière de formation des imams maliens constitue un renouvellement des liens spirituels entre deux pays unis par des rapports historiques, a indiqué le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq.

Cet accord «est un renouvellement des liens spirituels et religieux entre les deux pays comme il traduit leur attachement aux constantes communes en vue de renforcer leur portée profonde», a déclaré Toufiq à la presse à l'issue de la cérémonie de signature de l'accord, présidée par S.M. le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, et le Président malien Ibrahim Boubacar Keita.

«Les Maliens sont attachés à la préservation de leurs constantes religieuses et souhaitent pour de multiples raisons notamment d'ordre cultuel, éducationnel, politique et sécuritaire, tirer profit de l'expertise marocaine dans le domaine de l'ancrage des valeurs de paix, de tolérance et d'ouverture sur l'autre», a dit le ministre.

S'agissant de la visite effectuée par S.M. le Roi Mohammed VI au Mali, Toufiq a indiqué que les Maliens, qu'il s'agisse de chefs de Tariqas, de Oulémas ou de simples citoyens, ont exprimé d'une manière spontanée leur immense joie à l'occasion de cette visite historique de S.M. le Roi qui incarne les liens profonds entre les deux peuples frères, soulignant que le Souverain a tenu, comme à l'accoutumée, à recevoir les Chioukhs des Tariqas Tijaniya et Qadiriya qui ont saisi l'occasion pour réitérer leur fierté quant à la portée spirituelle profonde de la visite royale.

L'accord en matière de formation des imams maliens, qui porte sur un volet essentiel de la coopération en matière religieuse, stipule que conformément à la volonté de S.M. le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, et de son Excellence Ibrahim Boubacar Keita, le Maroc formera 500 imams maliens sur plusieurs années.

Cette action s'inscrit dans le cadre de la contribution du Maroc à la reconstruction du Mali dans un secteur stratégique face aux menaces de l'extrémisme.  

Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

eMATIN

Feuilletez LE MATIN comme si vous le teniez entre les mains

eMATIN : Edition électronique du MATIN

L'édition du 31 octobre 2014 est maintenant disponible pour les abonnés. Les inscrits peuvent accéder à l'édition du 30 octobre 2014.

L'essentiel de l'actualité

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres