Séminaire à Séville

«Le rôle crucial de la femme rurale»

Publié le : 27 juin 2013 - MAP

Femmes_Monde_Rural_G1.jpg

Les travaux du séminaire «Femmes marocaines et andalouses dans le monde rural» se sont ouverts mercredi à Séville (Sud de l'Espagne), avec la participation d'acteurs politiques, économiques et sociaux du Maroc et d'Espagne.

La rencontre est initiée par la Fondation des Trois cultures de la Méditerranée en collaboration avec le ministère marocain chargé de la communauté marocaine à l'étranger.

Lors d'une table ronde ouverte par la directrice générale de la Fondation des Trois cultures de la Méditerranée, Elvira Saint-Gerons Herrera, en présence du consul général du Royaume du Maroc en Andalousie, Mohamed Jbari, les intervenants ont relevé le rôle important que joue la femme en tant qu'acteur important dans le développement du monde rural.

A cette occasion, Malika Belmahi, présidente de l'Association marocaine de promotion du milieu rural, a mis en relief l'importance du rôle que jouent les femmes dans leur environnement socio-économique, appelant à une «reconnaissance» tant aux niveaux national qu'international des femmes rurales en tant que «véritables entrepreneures».

«A travers leurs activités quotidiennes dans les champs et dans de simples coopératives, ces femmes ont montré leur capacité à contribuer au développement de leur environnement rural, mais aussi sur les plans régional et national», a souligné Malika Belmahi.

Elle a appelé, à cet égard, à une forte «implication» des femmes rurales dans les plans de développement économique, politique et social sur le plan régional et à «l'élaboration d'une stratégie nationale» concernant ces femmes, faisant observer que les besoins des femmes et les difficultés qu'elles affrontent différent de celles du monde urbain.

Pour sa part, IItimad Ben Salah Raissouni, représentant l'Association des femmes chefs d'entreprise au Maroc, a affirmé que les entrepreneures marocaines sont devenues conscientes du fait que la réalisation du développement et du progrès ne peut être concrétisé qu'«à travers l'adhésion» de tous les partenaires dans les mondes rural et urbain.

Elle a dans ce cadre fait état de «certaines entraves» qui hypothèquent la réalisation de cet objectif, appelant tous les partenaires et acteurs sociaux et politiques, les intellectuels, et les hommes d'affaires, ainsi que toutes les institutions à engager «un dialogue fructueux et franc» pour l'examen de toutes les questions en vue de la réalisation des objectifs escomptés.

Raissouni a indiqué que toutes ces problématiques seront débattues lors de la rencontre internationale des femmes entrepreneures qui aura lieu du 25 au 29 septembre prochain à Marrakech, invitant, par la même occasion, les femmes participant au séminaire de Séville à prendre part aux travaux de cette manifestation.

De son côté, la directrice générale du développement territorial au département de l'Agriculture du gouvernement régional andalou, Rosa Rios, a souligné que la politique d'égalité entre les deux sexes adoptée dans la région d'Andalousie et qui a donné ses fruits vise en premier lieu l'intégration des femmes rurales dans la vie économique et sociale.

Les autres interventions ont mis en exergue le rôle que jouent les femme rurales en Andalousie et au Maroc dans le développement économique et social et les difficultés qu'elles affrontent dans leur quotidien.

Au début de cette rencontre, la directrice générale de la Fondation des Trois cultures a mis l'accent sur la coopération existant entre son institution et le ministère chargé de la communauté marocaine à l'étranger, et qui a permis la mise en place de plusieurs programmes au profit des femmes des deux rives. 

Elle a rappelé à cet égard la tenue d'un premier séminaire à Grenade et qui a été sanctionné par la naissance de plusieurs projets au bénéfice des jeunes entrepreneurs de la ville de Tanger.

Pour sa part, le consul général du Royaume du Maroc en Andalousie a exalté les bonnes relations existant entre le Maroc et l'Espagne et en particulier avec la région d'Andalousie, soulignant que la femme, qui jouit d'un intérêt particulier dans les programmes de la Fondation des trois cultures, joue un rôle vital dans le développement économique dans le Royaume et en Andalousie.

Créée à Séville en 1998, la Fondation des trois cultures de la Méditerranée est un forum fondé sur les principes de paix, de tolérance et de dialogue. Son objectif principal est de promouvoir la rencontre entre les peuples et les cultures de la Méditerranée.

La Fondation, qui est une initiative du gouvernement du Maroc et du gouvernement autonome de l'Andalousie, est l'un des organismes les plus actifs dans ce domaine dans l'espace euro-méditerranéen. 

Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

eMATIN

Feuilletez LE MATIN comme si vous le teniez entre les mains

eMATIN : Edition électronique du MATIN

L'édition du 22 décembre 2014 est maintenant disponible pour les abonnés. Les inscrits peuvent accéder à l'édition du 20 décembre 2014.

L'essentiel de l'actualité

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres