25e édition du marathon international de Marrakech

Domination éthiopienne

Youssef Moutmaïne, LE MATIN
26 janvier 2014 - 15h09
1.861
Domination-Ethiopienne.jpg

La 25e édition du marathon international de Marrakech a vibré aux couleurs éthiopiennes dimanche, puisque Robi Deribe Melka s’est imposé chez les messieurs (2 h 8 min 4 s), tandis que Tolwak Meseret Kitata a raflé la première place chez les dames (2 h 31 min 8 s). Au niveau du championnat national, Brahim Gherib a été sacré en 2 h 19 min 59 s, dépassant in extremis Khamis Bakari.

La matinée glaciale du dimanche 26 janvier n’a pas empêché des centaines de coureurs -à peine vêtus- de se regrouper sur la ligne de départ du marathon international de Marrakech en sa 25e édition. Organisé sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, par l’Association le Grand Atlas, avec le soutien du ministère de la Jeunesse et des sports, la Fédération royale marocaine d’athlétisme, la wilaya, le conseil communal et le conseil régional de Marrakech, ce rendez-vous d’athlétisme incontournable offrait un programme riche de plusieurs courses : le marathon (comptant pour le championnat national de la discipline), le semi-marathon, une course de 3 km réservée aux élèves de plusieurs instituts et une autre para-athlétique.

En présence de quelques 80 tops runners, les Marocains n’ont pu conquérir aucune place dans le top 10 de la compétition. Ainsi, l’Éthiopie et le Kenya ont dominé le classement, avec Robi Deribe Melka en pole position (2 h 8 min 4 s) suivi de son compatriote Zwude Tebalu Heyi (2 h 8 min 20 s) puis le Kenyan Daniel Rono (2 h 9 min 7 s). Le record de la compétition n’a pas été battu (2 h 6 min 35 s par le Kenyan Stephan Tum l’année dernière), mais les organisateurs affichaient clairement leur satisfaction du niveau global constaté ce dimanche. Chez les dames, ce fut aussi une razzia éthiopienne avec un podium très serré constitué de Tolwak Meseret Kitata (2 h 31 min 8 s), Shukogenemo (2 h 31 min 9 s) et Kumsa Chaltu Chimdesa (2 h 31 min 23 s). Au niveau du championnat national, les honneurs sont revenus à Brahim Gherib (du club Lionceaux de Marrakech) qui a bouclé la distance en 2 h 19 min 59 s, légèrement devant Khamis Bakari (2 h 20 min 12 s) puis Driss El Mouatadmid (2 h 26 min 39 s).

Rkia El Moukim sacrée en semi-marathon.

En semi-marathon hommes c’est toujours l’Éthiopie qui dicte sa loi avec la consécration d’Idemo Guye Adola (1 h 1 min 26 s). Le Marocain Hicham Laquaahi s’est frayé une place dans le podium, décrochant la dernière marche avec un chrono de 1 h 1 min 33 s chez les dames, Rkia El Moukim s’est distinguée en remportant la première place (1 h 10 min 3 s), alors que Kanbouchia Souad est arrivée en troisième place (1 h 10 min 53 s). Cette 25e édition aura connu un succès en tout point, notamment au niveau de l’affluence des marathoniens, sur le plan organisationnel et en couverture médiatique (événement diffusé en direct sur Canal +).  
Marrakech :