Biographies des gouverneurs nommés par S.M. le Roi

Publié le : 16 mai 2012 - MAP

Suite des biographies des gouverneurs

Hassan Belhadfa, gouverneur de la province de Taounate

Hassan Belhadfa que S.M. le Roi Mohammed VI a nommé, vendredi, gouverneur de la province de Taounate, est né en 1955 dans la province de Sidi Kacem. Il est titulaire d’un diplôme d’agronomie générale de l’Institut d’Agronomie de Paris en 1977 et d’un diplôme d’ingénieur d’État de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II en 1978.
M. Belhadfa a servi en tant que chef de service des plantes à la direction de la production végétale au ministère de l’Agriculture, avant d’être promu chef de la division, puis directeur des ressources humaines au même département. D’avril 2001 à juillet 2002, il a été membre du Conseil général du développement agricole.
En 2006, il a été nommé par S.M. le Roi directeur des Affaires rurales au ministère de l’Intérieur, et le 26 novembre 2010, comme gouverneur-directeur des Affaires rurales au sein du même département, poste qu’il a occupé jusqu’à sa présente nomination.
M. Belhadfa est marié et père de deux enfants.

Younès El Bathaoui, gouverneur de la province d’El Haouz

Younès El Bathaoui, que S.M. le Roi Mohammed VI a nommé gouverneur de la province d’El Haouz, est né le 14 août 1966 à Rabat. Diplômé de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, il a débuté sa carrière professionnelle en tant qu’enseignant-chercheur au même établissement en 1992.
Après sa sortie de l’Institut royal de l’administration territoriale, en 1997, il a été affecté à l’inspection générale du ministère de l’Intérieur, avant sa nomination chef de cercle à la direction des affaires générales au même département en 2003.
Il a également occupé depuis 2010 le poste de secrétaire général de la préfecture de Marrakech.
M. El Bathaoui est marié et père de trois enfants.

Mustapha El Maaza, gouverneur de la province de Benslimane

Mustapha El Maaza, que S.M. le Roi Mohammed VI a nommé vendredi gouverneur de la province de Benslimane, est né en 1969 à Settat.
Titulaire d’une licence en littérature section française, il a débuté sa carrière professionnelle, en 1992, comme civiliste au ministère de l’Education nationale, avant d’obtenir son diplôme de l’Institut royal de l’administration territoriale, quatre ans plus tard.
Il a été, ainsi, affecté caïd au secrétariat général de la province de Tétouan, puis à l’annexe administrative de la même province. En 2003, il est nommé chef de cercle à la tête des affaires générales à la province de Laâyoune.
Dans la même province, il fut premier Khalifa du gouverneur, à compter de septembre 2004, avant son affectation comme chef de cercle à Moulay Abdeslam Ben Mchich, dans la province de Larache. Au mois de mai 2010, il est promu secrétaire général de la province de Sidi Slimane.
Mustapha El Maaza est marié et père de quatre enfants. 

Samir Yazidi, gouverneur de la province de Tiznit  

Samir Yazidi, que S.M. le Roi Mohammed VI a nommé vendredi gouverneur de la province Tiznit, est né le 2 janvier 1962. Titulaire d’un doctorat en droit public (Université Mohammed V), il a débuté sa carrière en tant que chargé de mission auprès du Premier ministre de 1986 à 1994, au ministère délégué auprès du Premier ministre chargé du Plan et au ministère délégué auprès du Premier ministre chargé des Affaires économiques, puis au ministère délégué auprès du Premier ministre chargé des Affaires sahraouies.
De 1994 à 2007, il a été chargé de mission auprès du Premier ministre pour les questions de l’immigration et du sport. M. Yazidi a depuis été chargé de mission auprès du Premier ministre (la jeunesse, le sport, les relations avec la société civile, les universités et les clubs sportifs).
Il est membre du Centre des droits des migrants relevant du ministère des droits de l’homme et représentant de la présidence du gouvernement à la commission technique de l’immigration et à l’opération Transit pour l’accueil des membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger.
M. Yazidi est marié et père de trois enfants. 

Nabil Kharroubi, gouverneur de la province de Larache

Nabil Kharroubi, que S.M. le Roi Mohammed VI a nommé gouverneur de la province de Larache, est né le 1er décembre 1964 à Rabat.
Il est titulaire du diplôme du Cycle supérieur de l’ISCAE en 1989 et d’un master en gestion des affaires des Etats Unis d’Amérique en 1992. Nabil Kharroubi a servi en qualité d’attaché de direction au département commercial de la société Berliet-Maroc (février-octobre 1992), puis en qualité de chef de service des études à la Direction des investissements du ministère du Commerce extérieur et des investissements à partir du 9 novembre 1992. Il a également été chef de division au même ministère en 1996 avant d’être promu au poste de Directeur adjoint des investissements extérieurs en 2001.
Avant sa nomination, en 2009, gouverneur de la province d’Essaouira, il exerçait (2002) les fonctions de directeur du Centre régional d’investissement de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër.
Nabil Kharroubi est marié et père de deux enfants.

Driss Benaddou, gouverneur de la province de Figuig

Driss Benaddou, que S.M. le Roi Mohammed VI a nommé gouverneur de la province de Figuig , est né en 1953 à Moulay Driss Zerhoune. Titulaire d’une licence en sciences économiques, il a intégré en 1973 la fonction publique en tant que civiliste au secrétariat général de la province de Settat. Administrateur adjoint en 1975, puis caïd, chef de la division économique et sociale en 1976, M. Benaddou a été promu au grade de chef de cercle, chef de la même division en 1986. Il a servi en qualité de secrétaire général à la province de Settat en 1994, l’ex-préfecture de Sidi Youssef Ben Ali en 2001 et à la wilaya de Rabat en 2004.
Le 1er septembre 2005, S.M. le Roi l’a nommé gouverneur de la province d’Assa-Zag, puis gouverneur de la province de Tiznit en 2009. Marié et père de trois enfants, il est décoré en 2005 du Ouissam de mérite national de classe exceptionnelle.

Abdelmajid Hankari, gouverneur attaché à l’Administration centrale

Abdelmajid Hankari, que S.M. le Roi Mohammed VI a nommé vendredi, gouverneur attaché à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur, est titulaire d’une licence en droit ( droit privé), obtenu àla faculté de Rabat en 1977. Il a ensuite obtenu auprès du ministère de la justice le diplôme de la capacité pour l’exercice de la profession d’avocat en 1978. Ayant occupé le poste d’inspecteur des biens domaniaux pour la région du Nord en 1985, puis celui de chef de circonscription au domaines public à Tanger, il a ensuite exercé les fonctions de chef de la circonscription des biens domaniaux de Tétouan entre 1994 et 2003. A la même année, il a été nommé directeur régional à la direction régionale des domaines de l’Etat à Tanger et en 2010, il a été nommé par S.M. le Roi gouverneur de la préfecture de Mdiq- Fnideq, poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination par le Souverain gouverneur attaché à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur.
M. Abdelmajid Al Hankouri est marié et père de trois enfants.

Mustapha Draiss, gouverneur de la province de Sidi Bennour

Mustapha Draiss, que S.M. le Roi Mohammed VI a nommé vendredi gouverneur de la province de Sidi Bennour, est né le 14 novembre 1957 à Beni Mellal. Titulaire d’un Diplôme d’études supérieures en droit privé, M. Draiss a entamé sa carrière en tant recrue du service civil au ministère de l’éducation nationale. Après sa sortie de l’Institut royal l’administration territoriale en 1992, (deuxième promotion), il a évolué à différents niveaux dans l’exercice de l’autorité: Caïd d’El Haouz dans la province de même nom (16 mars 1992), caïd d’Abadou (même province) en 1994, et pacha de la ville d’Azemmour (province d’El Jadida, en 2010. En date du 27 mai 2010, il a été promu secrétaire général de la province de Sidi Bennour, poste qu’il a occupé jusqu’a sa nomination par S.M. le Roi gouverneur de la même province.M. Mustapha Draiss est marié et père de deux enfants.

Azzedine Halloul, gouverneur de la province de Tan Tan  

Azzedine Halloul, que S.M. le Roi Mohammed VI a nommé vendredi gouverneur de la province de Tan Tan, est né le 24 novembre 1955 à Casablanca. Titulaire d’une licence en sciences politiques, il a entamé sa carrière en tant qu’engagé du service civil en décembre 1977 dans la province de Ben Slimane.
Lauréat de l’Institut national de l’administration territoriale, en date du 1er janvier 1982 (16e promotion), il a été nommé au poste de caïd, chef-adjoint de la division des affaires intérieures à la préfecture de Aïn Sebaâ. Le 8 octobre 1990, il a été promu chef d’arrondissement urbain à la même préfecture, avant d’être affecté en janvier 1991 aux mêmes fonctions à la préfecture de Sidi Bernoussi.
Nommé en août 1994 chef d’arrondissement-chef de la division des affaires intérieures à la même préfecture, il a occupé ensuite le poste de secrétaire général, successivement, de la province de Taza (février 2001), de la province de Boulmane (août 2004), puis à l’administration centrale (novembre 2007) et ensuite de la province d’Errachidia (septembre 2008), poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination gouverneur de la province de Tan Tan.
Azzedine Halloul est marié et père de trois enfants.


Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

Dernière minute

L'essentiel de l'actualité

Sondage

Pensez-vous que le prochain entraîneur des Lions de l'Atlas aura assez de temps pour préparer une équipe compétitive?

Résultat »

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres

Jeux & divertissements

Mots-fléchés
Sudoku

Editions spéciales

Une-Special-Enseignement.jpg

SPÉCIAL ENSEIGNEMENT

Poursuivre, renouveler et capitaliser sur les chantiers en cours

La réforme de l’éducation et de la formation place l’apprenant, en général, et l’enfant en particulier, au...