Finance

Régulation plus active du marché monétaire

Publié le : 6 novembre 2012 - Ilham Lamrani Amine, LE MATIN

banquk.jpg

Bank Al Maghrib a publié les indicateurs financiers hebdomadaires (25 au 31 octobre 2012). Ils montrent qu’au niveau de l’inflation, l’indice des prix à la consommation a légèrement progressé de 0,2% en septembre après 0,7% un mois auparavant. En glissement annuel, l’inflation est passée de 1% en août à 1,2% en septembre. Cette évolution est due à la composante des produits alimentaires volatils qui a augmenté de 1,4% pendant que les produits réglementés hors carburants et lubrifiants ont enregistré une hausse de 1%. L’inflation sous-jacente qui exclut les produits alimentaires à prix volatil et d’autres produits réglementés est à 0,6% après 0,4%.
S’agissant des avoirs extérieurs nets, Bank Al-Maghrib précise qu’au 26 octobre dernier, ils représentent 132,9 milliards de DH, en baisse de 1,1% sur un mois et de 20,3% depuis le début de l’année. En septembre 2012, ils représentaient l’équivalent de 3 mois et 26 jours d’importations de biens et services.

76 milliards de DH injectés dans le marché
Sur la même semaine, la Banque centrale a injecté 76 milliards de DH, dont 61 milliards de DH à travers les avances à 7 jours sur appels d’offres au taux de 3%, et 15 milliards de DH par le biais des opérations de pension livrée à 3 mois. Le taux d’intérêt moyen sur le marché interbancaire était de 3,16%, en hausse de 4 points de base pour un volume moyen des échanges de 2,9 milliards de DH. Lors de l’appel d’offres pour les avances à 7 jours du 31 octobre 2012, Bank Al-Maghrib a accordé 59 milliards de DH au taux de 3%, sur les 59,35 milliards de DH demandés par les banques.

Concernant les taux créditeurs pour le mois de septembre, le taux moyen pondéré des dépôts à 6 et 12 mois était de 3,72%. Cette stabilité est le reflet d’une baisse de 3 points du taux sur les dépôts à 6 mois, revenant à 3,45% et d’une hausse de 2 points de celui des dépôts à 12 mois qui s’établit à 3,82%. Le taux minimum pour les comptes sur carnets a été, pour sa part, fixé à 3,04% pour le deuxième semestre de l’année 2012, en hausse de 7 points de base par rapport au semestre précédent. S’agissant du taux pour les comptes sur livrets de la Caisse d’Épargne nationale, il a été fixé à 2,13% pour le deuxième semestre 2012, contre 1,88% un semestre auparavant. In fine, le taux maximum des intérêts débiteurs a été fixé à 14,19% pour la période allant du 1er avril 2012 au 31 mars 2013.

Repères
  • Au niveau de l’inflation, l’indice des prix à la consommation a légèrement progressé de 0,2% en septembre 2012.
  • L’inflation est passée de 1% en août à 1,2% en septembre.
  • Au 26 octobre 2012, les avoirs extérieurs nets de Bank Al-Maghrib représentent 132,9 milliards de DH, en baisse de 1,1% sur le mois et de 20,3% depuis le début de l’année.

Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

Dernière minute

L'essentiel de l'actualité

Sondage

Les boulangers et pâtissiers des grandes villes utilisent l'arme de "la grève du pain" pour se faire entendre, qu'en pensez-vous?

Résultat »

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres

Jeux & divertissements

Mots-fléchés
Sudoku

Editions spéciales

Une-Special-20e-session-du-Comite-al-Qods.jpg

Comité Al-Qods

De l’action, et encore de l’action

C’est un message fort. Une lecture profonde et un tracé du chemin à parcourir des plus clairs. Le discours de Sa...