Finance

Régulation plus active du marché monétaire

Publié le : 6 novembre 2012 - Ilham Lamrani Amine, LE MATIN

banquk.jpg

Bank Al Maghrib a publié les indicateurs financiers hebdomadaires (25 au 31 octobre 2012). Ils montrent qu’au niveau de l’inflation, l’indice des prix à la consommation a légèrement progressé de 0,2% en septembre après 0,7% un mois auparavant. En glissement annuel, l’inflation est passée de 1% en août à 1,2% en septembre. Cette évolution est due à la composante des produits alimentaires volatils qui a augmenté de 1,4% pendant que les produits réglementés hors carburants et lubrifiants ont enregistré une hausse de 1%. L’inflation sous-jacente qui exclut les produits alimentaires à prix volatil et d’autres produits réglementés est à 0,6% après 0,4%.
S’agissant des avoirs extérieurs nets, Bank Al-Maghrib précise qu’au 26 octobre dernier, ils représentent 132,9 milliards de DH, en baisse de 1,1% sur un mois et de 20,3% depuis le début de l’année. En septembre 2012, ils représentaient l’équivalent de 3 mois et 26 jours d’importations de biens et services.

76 milliards de DH injectés dans le marché
Sur la même semaine, la Banque centrale a injecté 76 milliards de DH, dont 61 milliards de DH à travers les avances à 7 jours sur appels d’offres au taux de 3%, et 15 milliards de DH par le biais des opérations de pension livrée à 3 mois. Le taux d’intérêt moyen sur le marché interbancaire était de 3,16%, en hausse de 4 points de base pour un volume moyen des échanges de 2,9 milliards de DH. Lors de l’appel d’offres pour les avances à 7 jours du 31 octobre 2012, Bank Al-Maghrib a accordé 59 milliards de DH au taux de 3%, sur les 59,35 milliards de DH demandés par les banques.

Concernant les taux créditeurs pour le mois de septembre, le taux moyen pondéré des dépôts à 6 et 12 mois était de 3,72%. Cette stabilité est le reflet d’une baisse de 3 points du taux sur les dépôts à 6 mois, revenant à 3,45% et d’une hausse de 2 points de celui des dépôts à 12 mois qui s’établit à 3,82%. Le taux minimum pour les comptes sur carnets a été, pour sa part, fixé à 3,04% pour le deuxième semestre de l’année 2012, en hausse de 7 points de base par rapport au semestre précédent. S’agissant du taux pour les comptes sur livrets de la Caisse d’Épargne nationale, il a été fixé à 2,13% pour le deuxième semestre 2012, contre 1,88% un semestre auparavant. In fine, le taux maximum des intérêts débiteurs a été fixé à 14,19% pour la période allant du 1er avril 2012 au 31 mars 2013.

Repères
  • Au niveau de l’inflation, l’indice des prix à la consommation a légèrement progressé de 0,2% en septembre 2012.
  • L’inflation est passée de 1% en août à 1,2% en septembre.
  • Au 26 octobre 2012, les avoirs extérieurs nets de Bank Al-Maghrib représentent 132,9 milliards de DH, en baisse de 1,1% sur le mois et de 20,3% depuis le début de l’année.

Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

eMATIN

Feuilletez LE MATIN comme si vous le teniez entre les mains

eMATIN : Edition électronique du MATIN

L'édition du 21 août 2014 est maintenant disponible pour les abonnés. Les inscrits peuvent accéder à l'édition du 19 août 2014.

Dernière minute

L'essentiel de l'actualité

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres