La Semaine de S.M. le Roi Mohammed VI à Hawaii

L’occasion d’explorer de nouveaux domaines de coopération «mutuellement bénéfiques»

Publié le : 26 novembre 2012 - MAP

Hawaii.jpg

«Nous voyons dans cette semaine une ouverture sur les opportunités de coopération qui s’offrent aux deux parties», a indiqué M. Tollefson, en se félicitant du potentiel qui existe dans ce domaine et de la volonté de le faire fructifier, «notamment dans le secteur du tourisme, l’industrie numéro un de l’État d’Hawaii, en matière d’énergie et d’échanges d’expertise», a-t-il dit.

Se félicitant du lancement du Dialogue stratégique entre Rabat et Washington, le président de la Chambre de commerce d’Hawaii s’est dit «absolument convaincu» que l’accord de libre-échange (ALE), entré en vigueur entre les États-Unis et le Maroc en 2006, «peut constituer une passerelle et une plateforme d’exportation des produits américains dans la région MENA et en Afrique, tout en offrant aux opérateurs économiques marocains l’opportunité d’élargir leurs exportations à destination du marché américain».
Le secrétaire d’État adjoint américain chargé des Affaires économiques et de l’énergie, José Fernandez, avait dernièrement affirmé que l’ALE ouvrait en effet plusieurs possibilités en matière d’investissements, alors que celui conclu avec le Millenium Challenge Corporation (MCC) est porteur d’opportunités non moins importantes, avec ses composantes portant, entre autres, sur l’agriculture et la pêche.

Le lancement, le 13 septembre dernier, du Dialogue stratégique Maroc-Etats-Unis intervient à un moment où les relations économiques et commerciales entre les deux pays connaissent un essor sans précédent, à l’image des relations privilégiées et historiques qu’entretiennent Rabat et Washington. En effet, le Royaume a fait son entrée, pour la première fois, au «Top 5 des marchés arabes» les plus importants pour Washington, avec un volume d’importations de produits américains dépassant 2,86 milliards de dollars en 2011, soit une hausse de 47% par rapport à leur niveau de 2010.

Le Maroc se positionne ainsi en quatrième position dans le monde arabe en tant que marché de destination pour les exportations américaines en 2011, selon un classement établi par la Chambre arabo-américaine du commerce (NUSACC).

De l’avis de plusieurs responsables américains, l’accord de libre-échange avec le Maroc offre des «opportunités énormes» d’échanges et d’investissements à tous les niveaux pour les deux pays, d’autant plus que le Royaume, de par sa position géographique stratégique, constitue une passerelle vers la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ainsi que vers l’Europe.

Selon le «US Commercial Service», relevant du département US du Commerce, le Maroc représente pour les investisseurs et les entreprises américaines un «point de transit idéal» pour exporter vers l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, grâce à ses infrastructures portuaires, notamment le port Tanger-Med qui est directement connecté à plusieurs ports américains. Les exportations marocaines vers les États-Unis ne sont pas en reste, en ce sens qu’elles ont également connu un important essor marqué par une augmentation de 56% en 2010 par rapport à leur niveau de 2009.

L’agroalimentaire marocain représente ainsi l’un des secteurs qui bénéficient de l’existence de l’accord de libre-échange avec les États-Unis, dont le marché représente de grandes opportunités pour les exportations marocaines. Le marché US demeure un grand amateur des produits de terroir, le consommateur américain étant constamment à la recherche de produits à forte valeur ajoutée.

Un événement «très spécial»

La Semaine de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à Hawaii, qui se tient du 28 novembre au 2 décembre dans la capitale Honolulu, constitue «un événement très spécial pour Hawaii et sa population», a affirmé le gouverneur démocrate de cet État, Neil Abercrombie, dans un communiqué rendu public à cette occasion. «En tant que gouverneur de l’État d’Hawaii ayant servi dix-neuf années au Congrès des États-Unis, je me réjouis de l’opportunité que j’ai pu avoir pour connaître et aimer le Royaume du Maroc, tout en me félicitant des similitudes et des valeurs que nous avons en partage», a indiqué M. Abercrombie, qui a été élu septième gouverneur de cet État US du Pacifique en décembre 2010. Et de souligner que «la Semaine de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à Hawaii constitue un événement très spécial non seulement pour moi, mais aussi pour l’État d’Hawaii dans son ensemble».

Un programme riche et varié a été élaboré à l’occasion de cette semaine qui sera marquée notamment par la signature d’un accord de jumelage entre la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer et l’État d’Hawaii, d’un mémorandum d’entente pour la création de l’Association d’amitié Maroc-Hawaii, ainsi que par d’autres accords relatifs, entre autres, à la formation aux métiers des sports de la mer, et à la promotion du partenariat en matière de tourisme.

Il sera également procédé à la signature d’un mémorandum d’entente entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la Chambre de commerce d’Hawaii, et d’un autre relatif à la promotion de la recherche et de l’expertise entre East West Center et l’Association d’études et de recherches pour le développement.

La Semaine de S.M. le Roi Mohammed VI à Hawaii verra également l’inauguration officielle des expositions d’artisanat et de «la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer : passé, présent et futur», ainsi que la tenue d’un forum sur «les réformes politiques majeures, les droits de la femme et la modernisation économique au Maroc», en plus d’autres événements d’une grande portée symbolique et culturelle.

Hawaii, qui est le plus récent des 50 États des États-Unis (admis à l’Union le 21 août 1959), présente l’unique particularité d’être le seul État composé entièrement d’îles. Il est situé dans l’océan Pacifique, à environ 3 900 kilomètres au sud-ouest de San Francisco. Cet État est constitué d’un archipel de 122 îles, dont les huit principales sont, du nord-ouest vers le sud-est, Niihau, Kauai, Oahu, Molokai, Lanai, Kahoolawe, Maui et l’île d’Hawaï. Avec une population de plus d’un million de résidents permanents, Hawaii a beaucoup d’influences nord-américaines et asiatiques.


Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

Dernière minute

L'essentiel de l'actualité

Sondage

Pensez-vous que le prochain entraîneur des Lions de l'Atlas aura assez de temps pour préparer une équipe compétitive?

Résultat »

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres

Jeux & divertissements

Mots-fléchés
Sudoku

Editions spéciales

Une-Special-Enseignement.jpg

SPÉCIAL ENSEIGNEMENT

Poursuivre, renouveler et capitaliser sur les chantiers en cours

La réforme de l’éducation et de la formation place l’apprenant, en général, et l’enfant en particulier, au...