Salon national de l’artisanat du bois

Le bois, un savoir-faire marocain

Publié le : 25 novembre 2012 - Rachida Bami, LE MATIN

Salon-national-de-lartisanat-du-bois.jpg

Domicilié à Sahrij Sawni, l’un des sites historiques les plus réputés de la cité ismaélienne, le Salon National de l’Artisanat du Bois met à l’honneur l’artisanat du bois à savoir le bois peint, bois sculpté, bois tourné, bois incrusté, en plus de la boissellerie et la lutherie. S’étalant sur une superficie de 4 800 m², ce salon est décliné en quatre espaces distincts, mais reliés entre eux. Le premier espace commercial, conçu sur une superficie de 3 600 m², met en avant les quatre grands métiers de l’artisanat du bois, à savoir le bois d’architecture, le bois de menuiserie pour bâtiments, le bois d’ameublement et de décoration et enfin les métiers du bois lié aux articles de cadeaux. Il a pour vocation de mettre en valeur les produits des exposants. Et devrait abriter un programme d’animations riches et variées.

Le second espace pédagogique, culturel et scientifique est dédié aux jeunes lauréats des centres de formation. Le salon compte aussi un espace dédié aux produits à caractère rural et des objets rares en voie de disparition. «Cet espace sera agrémenté d’un musée où le public pourra apprécier de visu le cheminement historique des arts et métiers du bois au Maroc. L’histoire de l’artisanat du bois y sera racontée à travers l’exposition d’objets rares et précieux. La scénographie est étudiée de façon à faire voyager les visiteurs à travers le temps et les régions. C’est également l’occasion de mettre en avant des pièces méconnues du grand public», expliquent les organisateurs dans un dossier de presse. Et enfin, le dernier espace est dédié aux nouvelles tendances et au design du bois.

Reflétant la dimension pédagogique du salon de l’artisanat du bois, cet espace verra l’organisation chaque jour de conférences et débats avec des thématiques axées sur le monde de l’artisanat du bois qui permettront aux professionnels comme aux amateurs d’approfondir leurs connaissances en la matière.
«L’aire d’exposition est agencée selon une scénographie savamment étudiée pour assurer au salon une certaine cohérence tout en reflétant la diversité des métiers et arts du bois au Maroc», expliquent les organisateurs.

Ils ajoutent que cet événement socioculturel dédié aux professionnels de la filière et ciblant à la fois le grand public, les professionnels et les autres prescripteurs, ainsi que la presse spécialisée rentre dans le cadre de la Vision 2015, précisément dans son volet relatif à la promotion des produits artisanaux sur le marché national.

Pour rappel, l’artisanat marocain dispose de sa propre stratégie de développement baptisée «Vision 2015».
Lancée en 2007, cette stratégie prévoit de doubler le chiffre d’affaires global du secteur jusqu’à atteindre 24 milliards de dirhams à l’horizon 2015 et prévoit également un certain nombre de mesures pour doper les exportations de produits artisanaux, notamment à travers la promotion de ces produits sur le plan national et international, avec pour objectif d’atteindre 7 milliards de dirhams d’exportations.

Il est question de favoriser l’émergence d’acteurs de référence à travers l’accompagnement et l’encouragement de la restructuration et la modernisation des entreprises opérantes dans le secteur, l’accompagnement des PME opérant dans le secteur et l’encouragement à la création de nouvelles entreprises pour atteindre le chiffre de 300 PME à l’horizon 2015, la promotion des mono-artisans, dont le nombre s’élève à 350 000 sur les 2,1 millions d’artisans recensés, toutes filières confondues, et la généralisation de la Formation continue et l’encouragement de la recherche & développement dans le secteur de l’artisanat en collaboration avec les Universités et les Instituts technologiques nationaux afin de permettre à l’offre marocaine de se distinguer des produits concurrents et de s’ouvrir de nouveaux débouchés comme les marchés russe et américain.


L’artisanat du bois en chiffres

L’artisanat du bois se trouve essentiellement dans les villes suivantes : Rabat, Essaouira, Meknès, Azrou, Fès et Tétouan. Cet artisanat a donné naissance à diverses techniques, surtout utilisées en architecture et dans l’ameublement et la décoration : bois peint, bois sculpté, bois tourné (moucharabieh), bois incrusté (marqueterie), en plus de la boissellerie et la lutherie. Les exportations des produits de l’artisanat du bois ont représenté 10,21% du total des exportations d’artisanat en 2011, avec 34 761 041 DH sur un chiffre d’affaires global de 340 162 547 DH. Par ailleurs, les produits du bois ont occupé la cinquième position dans les exportations totales de produits artisanaux, devançant la poterie (61.250.779 DH), le tapis (53 647 966 DH), la vannerie (41 386 706 DH) et le fer forgé.


Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

Dernière minute

L'essentiel de l'actualité

Sondage

Pensez-vous que le prochain entraîneur des Lions de l'Atlas aura assez de temps pour préparer une équipe compétitive?

Résultat »

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres

Jeux & divertissements

Mots-fléchés
Sudoku

Editions spéciales

Une--SPECIAL-SIAM-2014.jpg

Salon international de l’agriculture SIAM

L’agriculture familiale, pilier des produits du terroir

• Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM)...