Élection à la présidence de la FRMF

Fawzi Lakjaa : «L’intérêt du football national doit primer»

Publié le : 23 octobre 2013 - Brahim Oubel, LE MATIN

Fawzi-Lakjaa-lors-de-point-de-presse-tenu-mardi-a-Rabat.jpg

Lakjaa dit avoir pris la précaution de ménager les sensibilités et qu’il a décidé de rompre avec le passé en procédant au renouvellement des gestionnaires, en jetant son dévolu sur de nouvelles figures à même de garantir le saut qualitatif souhaité. La configuration actuelle de la structure fédérale connaitra également une profonde refonte et reposera sur deux entités centrales : le Comité directeur et la Ligue professionnelle. Le plan d’action proposé repose sur trois piliers majeurs : le professionnalisme, la formation-infrastructure et la gouvernance. La feuille de route réserve une place de choix à l’équipe nationale, avec comme objectif à court terme une bonne préparation en prévision de la CAN 2015, espérant l’obtention des résultats probants qui impacteront le championnat national. Lakjaa considère que la réussite ne dépendra pas toutefois du seul soutien des clubs, mais également de mesures d’accompagnement, notamment par l’investissement dans l’infrastructure et dans les ressources humaines.

Un programme séduisant

Le projet Lakjaa demeure cependant hautement capitalistique. La restructuration du paysage footballistique nécessite une enveloppe de 600 millions de dirhams. Une cagnotte que le candidat a promis de mobiliser en recourant aux sources de financement suivantes : le ministère de la Jeunesse et des sports (200 MDH), le ministère de l’Intérieur (200 MDH) et les fonds propres de la FRMF (200 MDH). Cette enveloppe devra à terme mettre les clubs à l’abri de toute impasse financière, surtout que la feuille de route prévoit l’instauration du contrôle de gestion. Un programme séduisant au demeurant qui, curieusement, n’a pas suscité de commentaires de la part des représentants des médias qui ont préféré axer leurs interventions sur des sujets puisés dans la rumeur et les coulisses, frisant parfois la provocation.

Lakjaa a préféré positiver, appelant plutôt à la solidarité de tous les partenaires, car «c’est l’intérêt du football national qui doit primer et non l’appétit du pouvoir». Le candidat regrette que ses adversaires aient refusé un face à face public qui édifierait davantage les électeurs avant le 25 octobre prochain, jour de l’assemblée générale élective. 

Financement
  • Ressources : 600 MDH
  • - MJS : 200 MDH
  • - Ministère de l’Intérieur : 200 MDH
  • - FRMF : 200 MDH
  • Charges : 600 MDH
  • - 10 Centres de formation : 300 MDH
  • - Subventions aux clubs : 122 MDH
  • dont 2,5 MDH pour chaque club D1, 2 MDH pour D2 et 0,5 pour Amateur.
  • - Subvention au Centre Moulay Rachid : 80 MDH
  • Autres :
  • - Achat d'autocars D1 et D2 : 48 MDH
  • - Achat de mini-bus pour amateurs : 50 MDH

Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

eMATIN

Feuilletez LE MATIN comme si vous le teniez entre les mains

eMATIN : Edition électronique du MATIN

L'édition du 2 septembre 2014 est maintenant disponible pour les abonnés. Les inscrits peuvent accéder à l'édition du 1 septembre 2014.

Dernière minute

L'essentiel de l'actualité

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres