Nareva : Le parc éolien géant

Tarfaya opérationnel dès avril

Publié le : 26 février 2014 - M.B.H, LE MATIN

Le plus important projet de Nareva, le parc éolien Tarfaya de 300 MW, sera mis en service à partir d’avril prochain pour une mise en service complète avant fin 2014. C’est ce que vient de déclarer au journal «le Matin éco» Ahmed Nakkouch. Le PDG de Nareva holding s’exprimait le 19 février en marge de la session plénière solennelle annuelle 2014 de l’Académie Hassan II des sciences et techniques organisée à Rabat. Pour rappel, ce projet est réalisé avec son partenaire français GDF-Suez suite à un appel d’offres international lancé par l’ONEE.
Selon Ahmed Nakkouch, ce parc, qui a fait l’objet d’un contrat d’achat d’électricité de 20 ans avec l’ONEE, est financé à hauteur de 600 millions de dollars par un consortium de banques marocaines (en l’occurrence Attijariwafa bank, Banque centrale populaire et Banque marocaine du commerce extérieur). Ce soutien financier très important des banques marocaines prouve, selon le PDG de Nareva, que le secteur bancaire marocain est capable d’accompagner les plus grands projets structurants du pays. La ferme éolienne Tarfaya est aujourd’hui le plus vaste projet de son genre en Afrique. La production qu’il va générer permettra de satisfaire les besoins en électricité d’une ville comme Marrakech, a indiqué Ahmed Nakkouch. Selon lui, l’intégration industrielle dans ce projet dépasse les 34%.

Il faut dire qu’au Maroc, Nareva Holding se distingue de plus en plus sur le marché de l’énergie en tant qu’opérateur privé. La filiale à 100% de SNI a été d’ailleurs créée en 2005 afin d’assurer une présence du capital marocain, en partenariat avec des leaders mondiaux, dans les secteurs de l’énergie et de l’environnement, en construisant un portefeuille d’actifs cohérent et équilibré. La holding a démarré ses activités en tant que start-up et opère aujourd’hui avec une équipe d’une trentaine de personnes de différentes spécialités. L’un des objectifs de Nareva est de devenir un acteur privé de référence dans le domaine de l’énergie, notamment renouvelable, au Maroc et au niveau de la région en participant, entre autres, aux projets structurants du pays.

Selon Ahmed Nakkouch, son entreprise opère soit dans le cadre du partenariat public-privé, à travers des appels d’offres lancés par l’ONEE ou Masen, ou dans le cadre de la loi 13-09 qui libéralise le secteur des énergies renouvelables et permet des échanges internationaux de l’électricité produite à partir de sources renouvelables. Nareva a jusqu’ici réalisé les premiers projets marocains dans le cadre de la loi 13-09 sur les énergies renouvelables. Il s’agit de trois parcs éoliens totalisant une capacité installée de 200 MW investis à Haouma dans la région de Tanger (50 MW), Akhefenir (100 MW) et Laâyoune (50 MW).


Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

eMATIN

Feuilletez LE MATIN comme si vous le teniez entre les mains

eMATIN : Edition électronique du MATIN

L'édition du 1 novembre 2014 est maintenant disponible pour les abonnés. Les inscrits peuvent accéder à l'édition du 31 octobre 2014.

Dernière minute

L'essentiel de l'actualité

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres