Coupe du monde des clubs 2013

Marrakech et Agadir prêtes pour la grande kermesse du football

Publié le : 18 novembre 2013 - Dossier préparé par Abdeslam Bilali, LE MATIN

Coupe-du-monde-des-clubs 2013.jpg

Le Mondial des clubs est à nos portes. La dernière décision de la FIFA relative à l’assemblée générale de la FRMF ne semble pas affecter cette manifestation mondiale qui drainera plus de 100 000 touristes qui viendront supporter les sept clubs en présence à savoir le Raja de Casablanca, tenant du titre du Maroc, pays organisateur, le club Auckland City (New Zélande) représentant de l’Océanie, le FC Monterrey (Mexique) représentant de l’Amérique du Nord, Guangzhu (Chine) représentant de l’Asie, Al Ahly (Égypte) représentant l’Afrique, le Bayern de Munich (Allemagne) représentant de l’Europe, Atlético Mineiro (Brésil) représentant de l’Amérique Latine. Depuis l’annonce du tirage au sort et du calendrier, les dirigeants des clubs ont rallié les deux villes devant abriter les rencontres Agadir et Marrakech pour préparer la venue de leurs équipes et tous les détails sont passés à la loupe : transport, hébergement, terrain d’entraînement, stade de compétitions et bien d’autres endroits stratégiques. «Nous avons tenu plusieurs réunions avec différents envoyés spéciaux des clubs et nous avons répondu à toutes leurs questions relatives au séjour de leurs clubs et tous les détails ont été épluchés», explique Karim Akkari, le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des sports.
La FIFA avait dans un premier temps émis des réserves quant aux terrains annexes d’entraînement qui n’étaient pas prêts, mais les responsables se sont attelés à la tâche pour les rendre opérationnels. «Effectivement, ce problème des terrains d’entraînement s’est posé avec acuité, mais nous avons dépassé cet obstacle», réagit Karim Akkari.

Sur un tout autre volet, l’Office national du tourisme s’est associé aux efforts des organisateurs marocains pour attirer un maximum de touristes vers les destinations Marrakech et Agadir. Lors du dernier Salon Top Reza qui a eu lieu à Paris en septembre, l’ONMT a fait de la Coupe du monde des clubs son principal argument pour vendre ces deux destinations. «Les packagings prévoient des séjours de 4 à 8 jours, avec des visites d’autres régions du Maroc lors des journées de repos des équipes», explique Nadia Senoussi, directrice de la communication à l’ONMT. L’offre englobe uniquement le vol et l’hôtel, puisque c’est la FIFA qui gère la billetterie. Le Maroc déploie aussi ses efforts de l’autre côté de l’Atlantique pour attirer les visiteurs, plus précisément les touristes brésiliens. La RAM vient ainsi d’inaugurer une nouvelle ligne reliant Casablanca à São Paulo, qui sera opérationnelle à partir du 9 décembre, avec deux vols hebdomadaires. Là encore, l’ONMT a organisé plusieurs manifestations au Brésil pour promouvoir la destination Maroc. «Sur le segment de l’Amérique du Sud, nous sommes à 40% des prévisions de remplissage», révèle Nadia Senoussi. Quant au cout d’organisation de ce mondial, il s’élève à environ 700 millions de dirhams, pris en charge par le Royaume qui compte sur une recette de 1 milliard de dirhams de recette même si les droits de retransmission et des sponsors reviendront à la FIFA. Il est vrai que la renommée des clubs participants comme le Bayern de Munich qui viendra avec toutes ses vedettes attirera un public record.

Le Raja de Casablanca, le représentant du Maroc, drainera également des milliers de supporters, en particulier si les hommes de Mhamed Fakhir parviennent à passer le premier tour face à l’équipe d’Auckland de Nouvelle-Zélande. C’est la seconde participation des Verts à un championnat du monde des clubs après la première édition en 2000 au Brésil où ils avaient fait bonne figure avec Fethi Jamal sur le banc de touche. «Nous tenterons de faire mieux que lors de la première édition», souhaite Mhamed Fakhir. Nous allons nous préparer comme il le faut pour cette édition». En cas de victoire, dans le match barrage, les Marocains affronteront au second tour les terribles Mexicains du FC Monterey, représentant de la Concacaf.

Al Ahly d’Egypte, le miraculé

Le rescapé le plus surprenant restera le club égyptien d’Al Ahly. Dans le dernier carré, les futurs vainqueurs de la Ligue des champions ont dû passer par l’épreuve des tirs au but pour écarter les Camerounais de Coton Sport, les deux manches s’étant soldées sur un score identique (1-1). Ahmed Fathi a transformé le penalty décisif à la huitième tentative.

En finale, les Diables rouges ont retrouvé les Orlando Pirates, vainqueurs surprise de l’Espérance au tour précédent. «Nous savions que la finale durerait 180 minutes. Nous avons pris une option en arrachant le nul à Johannesburg, puis nous avons achevé le travail à la maison. Nous étions méfiants, car les Pirates ont du talent. Ils n’ont pas éliminé des équipes comme Mazembe et l’Espérance par hasard. La Ligue des champions n’était qu’une première étape ; maintenant, nous allons préparer la Coupe du monde des clubs», a déclaré Mohamed Youssef, entraîneur d’Al Ahly. Une qualification qui était impensable, eu égard à la tension qui règne en Égypte. La venue du Bayern de Munich avec sa vedette Franck Ribery sera très attendue. Ce dernier n’a pas caché sa joie de venir au Maroc pour cette compétition mondiale.

«Le Maroc est un grand pays du football, qui possède de très beaux stades. Je m’attends à découvrir une ambiance géniale, mais très différente. Notre objectif est de remporter ce titre pour partir en vacances sur une note positive», a-t-il déclaré au site de la FIFA. L’autre invité surprise n’est autre que le club chinois de Guangzhou Evergrande. Sous la houlette de Marcello Lippi, les Chinois se sont brillamment qualifiés pour la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2013 en remportant leur première Ligue des champions de l’AFC face au FC Séoul. En décembre, les champions de RP Chine participeront pour la première fois à l’épreuve. Mais pour le défenseur Feng Xiaoting, le milieu Zhao Xuri et l’attaquant Gao Lin, Maroc 2013 marquera déjà le troisième tournoi de la FIFA de leur jeune carrière.


Entretien avec Karim Akkari, secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des sports

«Le Maroc sera prêt pour le Mondial»

Le Matin Sports : Où en est la préparation à la Coupe du monde des clubs ?
Karim Akkari : Nous sommes en phase de finition. Le Maroc sera prêt pour ce Mondial des clubs qui aura lieu à Marrakech et Agadir. Nous avons tenu plusieurs réunions avec les autorités, les instances de la FIFA et les représentants des clubs participants. Nous avons résolu pratiquement tous les problèmes restés en suspens. Le dernier match qui s’est déroulé à Agadir entre l’équipe nationale et l’Afrique du Sud nous a permis d’apporter les dernières retouches de l’organisation.

Le problème des terrains annexes pour les entraînements a-t-il été résolu ?
Oui, à 90%. Il y avait effectivement un retard au niveau de cette infrastructure, mais nous avons déployé de grands efforts pour résoudre ce problème. Les inspecteurs de la FIFA sont venus et ont été satisfaits de la rapidité des travaux qui ont été engagés et qui sont pratiquement terminés. Même les représentants des clubs sont partis satisfaits des installations.

Pensez-vous qu’il y aura une grande affluence lors de ce Mondial ?
Certainement. Il y a un engouement énorme de la part des supporters des équipes qui vont participer. Il est clair que les 2 destinations Marrakech et Agadir sont très prisées et lors de ce Mondial, il y aura une belle ambiance. Je tiens juste à préciser qu’une cérémonie d’ouverture d’environ 12 minutes sera organisée avant le match d’ouverture. Propos recueillis par A.B


Entretien avec Mhammed Fakhir, entraineur du Raja 

«Nous allons faire de notre mieux pour honorer le football national»

Le Matin Sports : Comment voyez-vous la prochaine participation du Raja au Mondial des clubs ?
Mhammed Fakhir : Ecoutez, nous n’en sommes pas encore là. D’ici décembre, nous serons à l’ouvrage principalement en finale de la Coupe du Trône (NDL jouée hier), le derby contre le Wydad de Casablanca, la rencontre contre le Hassania et le match retard face au Difaâ d’El-Jadida. Tout dépendra donc de ces rencontres.

Pensez-vous que le Raja est capable de créer une surprise ?
Nous espérons d’abord faire le maximum de bons résultats, éviter les blessures et de là, envisager notre participation à cette Coupe du monde sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe. Mais en tout état de cause, nous ferons tout pour bien représenter le football national. Pour ce, nous comptons énormément sur l’appui de notre public, car nous aurons affaire à de grosses pointures du football mondial.

Envisagez-vous une préparation spécifique ?
Nous irons nous concentrer en Agadir une semaine avant le début de la compétition. Vous savez, nous jouerons selon nos moyens et, surtout, nous compterons sur l’enthousiasme de nos joueurs, lesquels désirent se défoncer et donner le meilleur d’eux-mêmes pour satisfaire le public marocain en général et nos supporters en particulier. Au Brésil, le Raja avait eu l’occasion de démontrer qu’il sait se surpasser lors des grandes occasions. Nous essayerons d’en faire de même lors de cette dixième édition. 
Propos recueillis par Mustapha Abou Ibadallah


Coupe du monde des clubs 2013

Match Date et heure Ville
Barrage : Raja Casablanca - Auckland city 11 décembre à 19h30 Agadir
Match 1 : Gagnant du barrage - FC Monterrey 14 décembre à 19h30 Agadir
Match 2 : Guanzhou Evergrande - Al Ahly 14 décembre à 16h Agadir
Match 3 : Gagnant du 2 - Bayern Munich 17 décembre à 19h30 Agadir
5e place : Perdant du 1 - Perdant 2 18 décembre à 16h30 Marrakech
Match 4 : Gagnat du 1 - Atletico Mineiro 18 décembre à 19h30 Marrakech
3e palce : Perdant du 3 - Perdant du 4 21 décembre à 16h30 Marrakech
Finale : Gagnant du 3 - Gagnant du 4 21 décembre à 19h30 Marrakech


Déposer un commentaire



Règles d'utilisation
  • Les commentaires sont validés à priori. lematin.ma se réserve un droit de lecture sur chaque commentaire et de concordance avec notre ligne éditoriale, avant publication.
  • Tout commentaire à caractère injurieux, xénophobe, sexiste ou portant atteinte aux bonnes mœurs sera automatiquement supprimé.
  • Tous les champs sont obligatoires

Lire également...

eMATIN

Feuilletez LE MATIN comme si vous le teniez entre les mains

eMATIN : Edition électronique du MATIN

L'édition du 1 novembre 2014 est maintenant disponible pour les abonnés. Les inscrits peuvent accéder à l'édition du 31 octobre 2014.

Dernière minute

L'essentiel de l'actualité

Annonces & infos pratiques

  • emploi
  • automobile
  • immobilier
  • annonces légales et appels d'offres